LES 2 DU SACRE COEUR ANNONCES ET REALISATIONS ! ANNONCE DE 1943 DU JESUS CHRIST DU SACRE COEUR FAMINE CHANGEMENT SAISONS AGRICULTURES ! STATUE DE MARIE ?

Suite !!

http://lelivrequivole.e-monsite.com/pages/crash-alimentaire-mondial-realite-ou-fiction/les-2-du-sacre-coeur-annonces-et-realisations/les-2-du-sacre-coeur-annonces-et-realisations-3-ans.html

http://vincent.detarle.perso.sfr.fr/catho/findumonde.html

La dernière révolte de Satan contre Dieu

Parole de Jésus - Révélation donnés à Maria Valtorta -

 les cahiers de 1943" enseignement du 29 octobre.

(…) Et cela vaut aussi pour ceux qui, dans les congrégations de laïques, ne briguent que les charges qui flattent leur suffisance. Débarrassez-vous de votre or-gueil, si vous voulez être mes agneaux; débarrassez-vous de votre du-reté de cour. Ce sont les cornes pointues dont vous blessez et repous-sez les doux et opprimez les faibles.

Lorsque j'aurai nettoyé mon troupeau de ce qui est faux et impur, pendant ma période de Roi de la Paix, je donnerai à ceux qui restent la dernière leçon. Ils me connaîtront comme seuls les élus me con-naissent maintenant. Ils seront, non pas douze, mais douze mille fois douze mille créatures appelées à la connaissance du Roi. Les guerres et les hérésies tomberont. La Lumière et la Paix seront le soleil de la Terre. Ces créatures se nourriront du germe vivant de ma Parole et elles ne languiront plus de faim spirituelle. Elles m'adoreront dans l'esprit et la vérité.

Lorsqu'arrivera la dernière révolte de Satan contre Dieu, les derniers Judas ne manqueront pas parmi ceux qui seront appelés à la connaissance du Roi.
 L'or de la Cité éternelle doit être épuré par trois filtres afin de devenir encensoir devant le trône de l'Agneau glorieux. Et ceci sera le troisième filtre. Mais les 'fidèles' resteront fi-dèles; ils sauront que je suis avec eux et qu'ils sont mon peuple éternel.

Mais d'ores et déjà, sachez, mes bien-aimés, ô âme qui m'aimes et que j'aime, sachez que, avant même que je vienne rassembler mon troupeau pour le conduire aux éternels pâturages du Ciel, vous êtes mes agneaux chéris. Vous entrerez dans mon Royaume avant les autres parce que vous êtes mon troupeau et je suis le Seigneur votre Dieu, votre Pasteur qui se délecte parmi vous et vous appelle à sa demeure pour vivre avec vous dans la paix qui est réservée aux fidèles du Christ."

Le 29 octobre

Jésus dit: "Quand je fais dire à Sophonie que j'emporterai toute chose de la terre, je lui fait prophétiser ce qui arrivera l'avant veille du temps dernier, celui que j'annonçai ensuite en parlant de la destruction du monde, voilée sous la description de la ruine du Temple et de Jérusa lem, ce que prophétisa le Bien aimé dans son Apocalypse.
Les voix se succèdent. Je peux même dire que, comme dans un édifice sacré érigé pour témoigner de la gloire du Seigneur, les voix s'élèvent de pinacle en pinacle, de prophète en prophète précédant le Christ, jusqu'au sommet le plus haut d'où parle le Verbe durant sa vie d'homme, et descendent ensuite de pinacle en pinacle au cours des siècles par la bouche des prophètes qui suivent le Christ.

C'est comme un concert qui chante les louanges, les volontés, les gloires du Seigneur, et il durera jusqu'au moment où les trompettes des anges rassembleront les morts des sépulcres et les morts de l'esprit, les vivants de la Terre et les vivants du Ciel, pour qu'ils se prosternent devant la gloire visible du Seigneur et entendent la parole de la Parole de Dieu, cette Parole qu'ils furent si nombreux à rejeter ou à négliger, à railler, à mépriser, à laquelle ils ont désobéi, cette Parole qui vint comme Lumière du monde et que le monde ne voulut pas accueillir, lui préférant les ténèbres.

Je suis le sommét de l'édifice de Dieu. Il ne peut y avoir de parole plus haute et plus vraie que la mienne. Mais mon Esprit est dans la bouche des 'paroles' mineures, puisque toute chose qui parle de ce qui est de Dieu est une parole inspirée par Dieu.

La disette et la mortalité provoquées par les épidémies seront un des signes précurseurs de ma deuxième venue. Ces punitions suscitées pour vous punir et vous rappeler à Dieu, effectueront, par leur douloureuse puissance, une des sélections entre les enfants de Dieu et ceux de Satan.


La faim tourmentera cruellement cette race opiniâtre et ennemie de Dieu:

la faim causée par le vol et les guerres maudites, nées, sans la justification de l'indépendance nationale, de la barbarie du pouvoir

et de l'orgueil de démons en habit humain;

par l'arrêt, voulu par Dieu, des lois cosmiques, dont la conséquence sera un gel intense et prolongé ou une chaleur brûlante, non mitigée par les pluies, le renversement des saisons qui apportera la sécheresse à la saison des pluies et les pluies à l'époque des moissons; trompées par un temps doux soudain ou par une fraîcheur inhabituelle, les plantes fleuriront hors saison et les arbres, après avoir déjà donné leurs fruits, se couvriront de nouveau de fleurs inutiles qui ne font qu'épuiser en vain la plante puisque tout désordre est nuisible et mène à la mort, souvenez vous en, ô humains   la faim tourmentera cruellement cette race.

Les animaux, privés de foin et d'avoine, de grains et de fourrage, mourront de faim et, à cause de leur propre faim, les humains les détruiront avant qu'ils n'aient le temps de se reproduire. Les oiseaux du ciel et les poissons des eaux, les troupeaux de moutons et de bétail seront assaillis de toutes parts pour fournir à vos ventres la nourriture que la terre ne produira plus qu'insuffisamment.

Le haut niveau de mortalité provoqué par

les guerres et les épidémies, les tremblements de terre et les ouragans

précipitera dans l'audelà les bons et les méchants. Les premiers pour votre punition, car, privés des meilleurs, vous ne cesserez d'empirer; les seconds pour leur punition, puisqu'ils auront, avant même l'heure prévue, l'enfer pour demeure.

La victime préparée par le Seigneur pour purifier l'autel de la Terre, autel profané par les péchés d'idolâtrie,

de luxure, de haine, d'orgueil,

ce sera vous, humains qui périrez par milliers et dizaines de milliers sous la faux aiguisée des foudres divines.

Vous tomberez les uns sur les autres, comme l'herbe fauchée d'un pré en avril: les fleurs saintes mêlées aux plantes vénéneuses, les tiges lisses mêlées aux ronces piquantes. La main de mes anges choisira et séparera les bénis des maudits, portant les premiers au Ciel et laissant les autres aux tridents des démons en pâture pour l'Enfer. Le fait d'être roi ou mendiant, savant ou ignorant, jeune ou vieux, guerrier ou prêtre ne fera aucune différence et ne servira pas de rempart contre la mort. Il y aura un châtiment, et il sera terrible.

L'oeil de Dieu choisira ceux qui auront été destinés en élevant les  'lumières' pour qu'elles n'aient plus à souffrir du brouillard créé par ceux qui se seront unis à satan, et en ôtant les 'ténèbres' qui génèrent des ténèbres, puisqu'elles appartiennent au père des ténèbres, Satan.


L'oeil de Dieu, lequel pénètre dans les palais, dans les églises, dans les consciences   et il n'y a pas de barrière, pas d'hypocrisie qui l'empêchent de voir   scrutera le sein de l'Église, la Jérusalem d'aujourd'hui, scrutera les âmes et écrira le seul décret pour les apathiques, les indifférents, les tièdes, les rebelles, les traîtres, les meurtriers de l'esprit, les déicides.

Non, ne pensez pas que Dieu ne vous fera ni du mal ni du bien pour vos oeuvres. Je vous le jure, je le jure à moi même, je le jure par ma Justice, je le jure par un triple serment, je vous ferai du bien pour le bien que vous ferez et du mal pour le mal que vous commettrez.

Si les actes immondes de la chair et de votre vie de brutes recouvrent les yeux de votre âme d'une croûte pour l'empêcher de voir Dieu, rien ne voile l'oeil de Dieu. J'appesantirai ma main sur ceux qui se délectent d'être dans la fange et qui veulent rester dans la fan-ge malgré chaque invitation et chaque moyen que je leur donne pour en sortir. Ils deviendront fange dans la fange,

puisque ils font de la fange du péché l'aliment préféré de leur faim impure.

Le jour approche, enfants qui avez renié le Père. Le temps de la Terre est long et bref à la fois.
N'était-ce pas hier que vous jouissiez d'un honnête bien-être apporté par la paix et les oeuvres pacifiques, sources de pain et de tra-vail? N'était-ce pas hier, ô vous qui vivez en cette heure terrible, que vous jouissiez du bonheur d'une famille non encore démembrée et détruite, des enfants autour de la table du père, du mariage, l'époux près de l'épouse, du père penché sur la tête de ses enfants comme un maître et un ami?

Et maintenant? Où est tout cela? Rapide tel l'oi-seau qui s'envole pour de lointains pays, ce temps est passé. C'était hier... vous vous retournez et vous voyez qu'un nombre de jours, que l'horreur multiplie par sa sanglante intensité, vous en sépare. Vous vous réfugiez dans le souvenir, mais des tas de décombres et des étendues de tombeaux détruisent la douceur du souvenir en rappe-lant la réalité du présent.

Oh! humains, humains qui insultez Dieu des voix de vos bouches et de vos coeurs, croyant qu'il vous st permis de le faire, écoutez, humains, la voix de Dieu, déchirée et déchirante, qui tonne déjà sur le monde, puisqu'elle parle en vain par la bouche de ses serviteurs et de ses amis, et qui vous annonce sa colère, et qui vous appelle encore car elle souffre de vous punir.

Avant que l'aveuglement de vos esprits ne soit total, venez au Médecin et à la Lumière. Avant que tant de sang n'ait coulé qu'il s'en soit formé un lac de mort, venez à la source de la Vie. Réunissez vos maigres capacités d'aimer et tournez-les vers Dieu. L'Amour vous pardonnera pour ces miettes d'amour, restes de ce que la chair et Sa-tan ont volé, que vous lui offrirez.

C'est à Dieu qu'il faut offrir les primeurs et la totalité des biens. Mais à supposer que vous n'ayez pas su le faire, ô enfants qui m'avez coûté la vie, donnez au Seigneur grand, compatissant, puissant, ce qui vous reste encore. Dans votre pauvreté d'esprit, pauvreté non évangélique, mais humaine, arrachez de votre coeur la dernière pé-tiole, niez ce dernier reste à la chair et donnez-le-moi. Je sais qu'il en coûte moins à un de mes bien-aimés de sacrifier sa vie qu'il ne vous en coûte de sacrifier un baiser. Et pour votre effort, disproportionné à l'offrande, je vous donnerai une récompense disproportionnée au don. Je vous la donnerai, pourvu que vous veniez.

Celui qui travaillera bien à la dernière heure sera admis au Royau-me comme celui qui tint la charrue jusqu'à s'affaisser dessus, de son aurore au soir anticipé. Vous ne regretterez pas d'avoir une demeure différente au Ciel; là ne se trouvent pas les mesquineries de l'envie humaine. Mais venez conquérir ce Ciel que j'ai créé pour vous et que je vous ai ouvert par ma mort sur la croix. Venez au Seigneur avant que le Seigneur ne vienne à vous avec sa majesté de Juge.

Quant à vous, mes bien-aimés, restez dans la voie que vous avez choisie. La tourmente et les tempêtes ne pourront vous écarter de votre but - moi - moi dont le coeur est ouvert pour vous recevoir avec le baiser du plus vif amour. Laissez que tombent les royaumes et les peuples, et que ce qui maintenant se croit puissant devienne cendre et ruines, et que ce qui croit qu'il est licite de dicter volontés et doc-trines soit broyé en poudre par la Volonté et la Loi de Dieu.

Durant mon bref règne sur le monde, c'est moi qui régnerai, moi et les rescapés de mon peuple, c'est-à-dire les vrais fidèles, ceux qui n'ont pas renié le Christ et recouvert le signe du Christ avec la tiare de Satan. Les divinités mensongères du pouvoir exorbitant tombe-ront alors, ces doctrines obscènes qui renient Dieu, le Seigneur tout-puissant.
Avant que ne cesse le temps du monde, mon Église aura son triomphe resplendissant.
 Il n'y a rien de différent dans la vie du Corps Mystique de ce qui fut dans la vie du Christ. Il y aura l'hosanna la veille de la Passion, l'hosanna quand les peuples, séduits par la fascination de la Divinité, plieront le genou devant le Seigneur. Puis viendra la passion de mon Église militante, et enfin la gloire de la ré-surrection éternelle au Ciel.

O béatitude de ce jour où seront finies pour toujours les embûches, les vengeances, les luttes de cette terre, de Satan, de la chair! Mon Église se composera alors de vrais chrétiens. Alors, à l'avant-dernier jour. Peu nombreux comme au début, mais saints comme au début. Elle finira dans la sainteté comme elle commença dans la sainteté. Les menteurs, les traîtres, les idolâtres resteront au dehors, ceux qui, à la dernière heure, imiteront Judas et vendront leur âme à Satan, nuisant ainsi au Corps mystique du Christ. La Bête aura en eux ses lieutenants pour sa dernière guerre.

Et malheur à ceux qui, dans la Jérusalem des derniers temps, se rendront coupables d'un tel péché. Malheur à ceux qui y exploiteront leur rôle pour des profits humains. Malheur à ceux qui laisseront périr leurs frères et sours et négligeront de faire de la Parole que je leur ai confiée du pain pour les âmes affamées de Dieu. Malheur. Je ne ferai pas de différence entre ceux qui renieront Dieu ouvertement et ceux qui le renieront par leurs oeuvres. Et en vérité, je vous dis, avec la douleur du Fondateur suprême, qu'à la dernière heure, les trois-quarts de mon Église me renieront, et je devrais les couper du tronc comme des branches mortes et pourries par une lèpre immonde.

Mais vous qui resterez en moi, entendez la promesse du Christ. Attendez-moi avec fidélité et amour et je viendrai à vous avec tous mes dons. Avec le don des dons: moi-même. Je viendrai racheter et soigner. Je viendrai illuminer les ténèbres, les vaincre et les dissiper.

Je viendrai enseigner aux humains à aimer et à adorer

le Dieu éter-nel, le Seigneur Très-Haut, le Christ saint, le Père, le Fils, le Saint Esprit.

Je viendrai vous apporter, non la paix de ce monde, éternel destructeur de la paix, mais la Paix du Royaume qui ne meurt pas.

Exultez, ô fidèles serviteurs.

Voilà ce que vous dit la voix qui ne ment pas.

Vous n'aurez plus à craindre aucun mal, car je mettrai fin au temps du mal, j'anticiperai cette fin par pitié de mes âmes bénies.

Exultez surtout, ô vous, mes bien-aimés de maintenant. Pour vous, l'avènement du Christ et son étreinte de gloire seront encore plus prompts. Pour vous s'ouvrent déjà les portes de la Cité de Dieu et votre Sauveur en sort pour venir à votre rencontre et vous donner la vraie Vie.

Encore un peu de temps et je viendrai pour vous. Comme je le fis pour Lazare, mon ami, je vous appellerai un à la fois: 'Sors!'. Hors de cette vie terrestre qui est un tombeau pour l'esprit emprisonné dans la chair. Hors de la vie pour entrer dans la vie et dans la liberté du Ciel.

Appelez-moi de votre amour fidèle. Qu'il soit la flamme qui fait fondre les chaînes de la chair et donne à l'esprit la liberté de venir vite à moi. Lancez le plus beau cri que l'être humain ait écrit: 'Viens, Seigneur Jésus'."


Lorsque les temps seront finis et que la vie devra être uniquement Vie dans les cieux

Maria Valtorta - Extrait des Cahiers de 1944 - 29 janvier 1944 (p104) - Dans le chapitre précédant, Maria raconte la vision qu’elle voit, Une terre désolée et stérile avec un ciel dépourvu d’étoile. Puis Jésus prend la parole.

Jésus dit:
« Lorsque les temps seront finis et que la vie devra être uniquement Vie dans les cieux, l'univers redeviendra, comme tu l'as pensé, ce qu'il était au commencement, avant d'être complètement dissous, ce qui adviendra une fois que j'aurai jugé. Beaucoup s'imaginent qu'il ne s'écoulera qu'un instant entre le moment de la fin et le Jugement universel. Mais Dieu sera bon jus-qu'à la fin, ma fille. Bon et juste.

Ceux qui vivront à la dernière heure ne seront pas tous saints, ni tous damnés. Parmi les premiers, il s'en trouvera qui sont destinés au ciel mais ont quelque chose à expier. Je serais injuste si j'annu-lais pour eux l'expiation que j'ai infligée à tous ceux qui les ont précédés et qui se trouvaient dans les mêmes conditions à leur mort.

C'est pourquoi, tandis que la justice et la fin adviendront pour d'autres planètes, tandis que les astres s'éteindront comme des bougies que l'on souffle et que l'obscurité et le froid augmenteront peu à peu, en mes heures qui sont vos siècles - et l'heure de l'obscurité a déjà commencé, dans le firmament comme dans les coeurs - les vivants de la dernière heure, morts à la dernière heure, qui méritent le ciel mais ont encore besoin de se purifier, iront au feu purificateur. 

J'augmenterai l'ardeur de ce feu afin que la purification soit plus rapide et que les bienheureux n'aient pas trop à attendre pour mener leur chair sainte à la glorification et à la joie de voir leur Dieu, leur Jésus dans toute sa perfection et son triomphe.

Voilà pourquoi tu as vu la terre privée d'herbe et d'arbres, d'animaux, d'hommes, de vie, et les océans sans voiles, telle une étendue Stagnante d'eaux dormantes: en effet, le mouvement ne lui sera plus nécessaire pour donner vie aux poissons des eaux, tout comme la chaleur ne sera plus nécessaire à la terre pour donner vie aux céréales et aux êtres. Voilà aussi la raison pour laquelle tu as vu le firmament vide de ses étoiles, sans plus aucun feu ni aucune lumière. 
La lumière et la chaleur ne seront plus nécessaires à la terre, qui ne sera plus désormais qu'un énorme cadavre portant en soi les cadavres de tous les vivants depuis Adam jusqu'au dernier fils d'Adam.

La Mort, ma dernière servante sur la terre, accomplira sa dernière tâche, puis cessera elle aussi d'exister. Il n'y aura plus de mort, mais seulement la vie éternelle, dans la béatitude ou dans l'horreur: vie en Dieu ou vie en Satan pour votre moi recomposé en corps et âme.

Cela suffit. Repose toi et pense à moi. »

Ce soir encore, alors que je ne voulais pas écrire parce que j'étais épuisée, j'ai dû écrire douze pages!... Sans commentaire.
J'ai oublié de vous dire que tous les corps étaient nus,

mais il n'y avait aucune sensualité, comme si toute malice était morte elle aussi: en eux et en moi. D'ailleurs les corps des damnés étaient protégés par leur obscurité et ceux des bienheureux étaient revêtus de leur propre lumière. II s'ensuit que ce qui est animalité en nous disparaissait sous l'émanation de l'esprit intérieur, ce seigneur bien joyeux ou très désespéré de la chair.

Vous ne vous dirigez pas vers la fin du monde, mais le monde tel que vous le connaissez est sur le point d’être secoué et rasé

LA VIERGE VICTORIEUSE - Enseignement de Jésus Par l’entremise de Lory (Missouri, E.U.) 20 septembre 2007.
 - Enseignement d’une page des Écritures

Deutéronome 32 :1-11

« Mes enfants qui êtes rassemblés ici, Moi, le Seigneur, je vous parle simplement.  Je vous ai donné toute grâce et bénédiction.  J’ai envoyé prophète après prophète et je vous ai envoyé ma Sainte Mère pour vous enseigner mes voies et pour vous prévenir de retourner vers Dieu. 

C’est l’appel du prophète et le désir de la Sainte Mère que de vous parler et de vous guider sur le sentier assuré de la paix et de la joie, mais comme autrefois, mes prophètes sont chassés, rejetés et ridiculisés.  
Même les nombreuses apparitions de la Mère de Dieu n’ont pas touché les cœurs et ouvert les esprits, et maintenant vous vous retrouvez au bord de la destruction, spirituellement et physiquement.  
La plus grande catastrophe c’est la mort spirituelle, mais la plupart d’entre vous ne pensent pas à cela.  Vous vivez pour le monde physique et matériel, et même quand vous voyez les signes d’avertissement d’une destruction imminente, vous n’en tenez pas compte.  Vous vivez pour le moment, pour ce que cette seconde apporte de satisfaction.


Mes enfants, même les meilleurs d’entre vous ne sont pas vraiment préparés pour ce qui s’en vient.
  Vous ne pouvez pas vous préparer en investissant avec sagesse, ou en faisant des réserves de nourriture, ou en établissant de puissantes relations;  la seule manière où vous pouvez vous préparer c’est de vraiment savoir dans votre cœur que Dieu seul suffit.  
Pour acquérir cette connaissance et cette confiance, vous devez prier, vous examiner et vous repentir, ensuite commencer à vivre chaque journée unis à ma Volonté.  Aimez-moi par-dessus toutes choses et toutes personnes.  Servez-vous des choses données comme outils pour faire le bien, sachant qu’elles ne vous appartiennent pas mais qu’elles vous sont données pour un plus grand bien.  Aimez-vous les uns les autres et vous me montrerez que vous m’aimez, car j’habite dans vos frères et sœurs.  Cherchez le bon dans chaque individu et arrêtez d’essayer de vous contrôler et de vous manipuler les uns les autres pour votre propre bénéficie. 

Mes enfants, il n’y a pas de nombreux jours en avant pour vous conformer à ma volonté et pour apprendre la loi de l’amour.  Vous ne vous dirigez pas vers la fin du monde, mais le monde tel que vous le connaissez est sur le point d’être secoué et rasé pour que mon chemin puisse être droit. 

Réveillez-vous!  Réveillez-vous!  Réveillez-vous!  Le temps du sommeil et de l’intérêt personnel est terminé.  Tenez compte des avertissements et des signes et épargnez-vous beaucoup de souffrance. Tenez compte des paroles de Sainte Marie et retournez vers Dieu.  
Tenez compte des paroles des prophètes et obéissez aux commandements et vivez la loi de l’amour.  Cessez d’essayer de les faire taire, car je vous le dis, un jour, même les pierres crieront que le Seigneur est Dieu et que tout lui appartient. 

Moi, Jésus, je vous bénis. »

Lory demeure dans l’État du Missouri aux États-Unis.  Son directeur spirituel est le Père Francis.  Elle a commencé à recevoir des apparitions de la Vierge le 27-07-1999.  Elle a compris que la Vierge souhaitait qu’une statue soit fabriquée et porte le nom de « La Vierge Victorieuse », parce que c’est le vocable de « La fin des Temps » de notre Sainte Mère;  pas la fin du monde, mais la fin d’une époque.  Les messages publics ont commencé le 06-09-2002.  Présentement, la Vierge n’apparaît plus sur une base régulière et tout récemment, Jésus aurait demandé qu’un seul message par semaine soit livré publiquement, le jeudi lors du rassemblement du groupe de prière et soit inscrit sur Internet, « ce n’est plus le temps de la curiosité » dit-il.  Jésus donne dorénavant des enseignements à partir de passages des Écritures. 

http://yahwehshalom-virginvictorious.com/YScontents.html




Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site