LA PLAIE DE LA GRÊLE ET LA MANNE. PLUIES EXTRAORDINAIRES, ORAGES ET FEU

LIVRE DE LA SAGESSE DE SALOMON, FILS DE DAVID.

16 : 15 Mais il est impossible d'échapper à TA MAIN.

16 Les impies qui se refusaient à Te connaître ont été flagellés par LA FORCE DE TON BRAS; DES PLUIES EXTRAORDINAIRES, LA GRÊLE ET DES ORAGES INéVITABLES LES ONT TOURMENTéS, ET LE FEU LES A CONSUMéS.

17 Ce qui était le plus étrange, c'est que dans l'eau qui éteint tou, LE FEU N'éTAIT QUE PLUS ARDENT, CAR L'UNIVERS COMBAT POUR LES JUSTES.

18 Tantôt la flamme se ralentissait afin de ne pas brûler les animaux envoyés contre les impies, et pour que ceux-i, à cette vue, reconnussent qu'un JUGEMENT DE YAHWEH LES POURSUIVAIT.

19 Tantôt elle brûlait au seim même de l'eau avec une force supérieure à celle du feu, afin de détruire TOUS LES PRODUITS D'UNE TERRE IMPIE.

20 A leur place, Tu as nourri ton peuple DES ALIMENTS DES ANGES, ET TU LEUR AS FOURNIR DU CIEL, sans qu'ils aient à travailler, UN PAIN TOUT PRéPARé, procurant toute jouissance et approprié à tous les goûts.

21 Cette substance, (envoyée) par Toi, montrait la douceur que Tu as pour (tes) enfants, en s'accommodant au désir de celui qui la mangeait, EN SE CHANGEANT EN CE QU'IL VOULAIT.

22 La neige et la glace supportaient LE FEU SANS SE FONDRE, afin de leur faire connaître QUE LE FEU, QUI BRÛLAIT DANS LA GRÊLE ET éTINCELAIT DANS LA PLUIE, DéTRUISAIT LES RéCOLTES DE LEURS ENNEMIS,

23 ET QU'IL OUBLIAIT ENSUITE SA VERTU PROPRE POUR QUE LES JUSTES PUISSENT SE NOURRIR.

24 Car la créature, se mettant à (ton) service, de Toi, Son Créateur, tend ses forces POUR TOURMENTER LES MéCHANTS ET SE DéTEND POUR LE BIEN DE CEUX QUI SE CONFIENT EN TOI.

25 C'est pourquoi, prenant alors toutes les formes, elle était au service de Ta Grâce qui nourrit tout, selon la volonté de ceux qui étaient dans le besoin,

26 afin que tes enfants que Tu aimes, Adonaï, APPRISSENT QUE CE NE SONT PAS LES FRUITS DE LA CRéATION QUI

NOURRISSENT LES HOMMES, MAIS QUE C'EST TA PAROLE QUI CONSERVE CEUX QUI CROIENT EN TOI.

27 Car ce qui n'était pas détruit par LE FEU SE FONDAIT SIMPLEMENT à LA CHALEUR DU MOINDRE RAYON DE SOLEIL :

28 pour faire savoir qu'il faut devantcer le soleil POUR TE RENDRE GRÂCES ET TE SOLLICITER Dès l'aube du jour.

29 Quand à l'ingrat, son espérance fondra comme le givre des frimas et s'écoulera ocmme une eau inutile.


SUITE







Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site