DELUGE DE DEUCALION ! GRANDE ELIS, ELIS, ELIN, ELAS, ELLIL, ENLIL, HELLENES, HELLENISATION !!

 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9luge_de_Deucalion

D'après le récit du pseudo-Apollodore (I, 7, 2), Zeus aurait utilisé le déluge pour faire disparaître la race de bronze (ce qui aurait implicitement permis l'arrivée de la race des héros, issus en grande partie de Deucalion et Pyrrha)5. Cette idée, quoique logique, ne se retrouve cependant nulle part ailleurs et contredit la version des Travaux (v. 150) où la race de bronze se détruit elle-même ; de plus, en III, 14, 5, la Bibliothèque situe le déluge à l'époque de Cranaos, et Clément d'Alexandrie le situe au temps de Crotopos6. Toujours chez Apollodore, c'est Prométhée qui est à l'origine de l'arche construite par Deucalion, sur laquelle il navigue pendant neuf jours avant d'atteindre le Parnasse. Là Hermès lui accorde de repeupler la terre, ce qu'il fait en jetant derrière lui des pierres qui deviennent des hommes, tandis que celles jetées par Pyrrha deviennent des femmes (ce détail se retrouve aussi chez Ovide).

File:Virgil Solis - Deluge-2.jpg

Poséidon, maître des eaux ; l'arche de Deucalionest visible en arrière-plan

File:Virgil Solis - Deucalion Pyrrha.jpg

Deucalion et Pyrrha suivant l'oracle de Thémis

D'après le récit du pseudo-Apollodore (I, 7, 2), Zeus aurait utilisé le déluge pour faire disparaître la race de bronze (ce qui aurait implicitement permis l'arrivée de la race des héros, issus en grande partie de Deucalion et Pyrrha)5. Cette idée, quoique logique, ne se retrouve cependant nulle part ailleurs et contredit la version des Travaux (v. 150) où la race de bronze se détruit elle-même ; de plus, en III, 14, 5, la Bibliothèque situe le déluge à l'époque de Cranaos, et Clément d'Alexandrie le situe au temps de Crotopos6. Toujours chez Apollodore, c'est Prométhée qui est à l'origine de l'arche construite par Deucalion, sur laquelle il navigue pendant neuf jours avant d'atteindre le Parnasse.

 Hermès lui accorde de repeupler la terre, ce qu'il fait en jetant derrière lui des pierres qui deviennent des hommes, tandis que celles jetées par Pyrrha deviennent des femmes (ce détail se retrouve aussi chez Ovide).

(COMMENTAIRES PERSONNELS : DES PIERRES QUI DEVIENNENT DES ELLINES, ET CELLES JETéES PAR PYRRHA DEVIENNENT DES ELLINIDES, LE PEUPLE LAOS, DONT LE PAYS EST ELLAS, ELLADA, ELLINIKI DIMOKRATIA OU la GRANDE ELLIS.

ENFANTS DES DIEUX D'ELIS, INSTALLéS SUR LE MONT OLYMPE EN ELLAS, ET à LA PETITE ELIS : SANCTUAIRE ET AUTEL ET STATUE DE DIAS-ZEUS-JUPITER OLYMPIEN.

Αρχείο:Elis.jpg

 

Αρχείο:Elis.jpg


PREUVE :http://lelivrequivole.e-monsite.com/pages/apocalypse-de-jean/sagesse-de-salomon-les-proverbes/chatiment-est-en-cours-la-parole-de-yahweh-est-sortie-du-trone/les-amorrheens-amorrites.html)

LES HELENES, AVEC UN H DEVANT, L'HéLéNISATION, DATENT BIEN APRèS LE DéLUGE DE NOE et LE DéLUGE DE DEUCALION, QUI DONNENT NAISSANCE AUX ELLINES. NATION D'ALEXANDRE LE GRAND, L'AMORRHéEN.

ELIN, ELIS, ELAM, ELLIL, ENLIL, ELLINES, ELLENIQUE, HELLENES, HELLENISATION !!!

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hell%C3%A9niques

Les Helléniques est un ouvrage de l'Athénien Xénophon dans lequel celui-ci raconte l'histoire grecque entre 411 et 362 av. J.-C. L'ouvrage débute là où s'achève l’Histoire de la guerre du Péloponnèse de Thucydide et se termine par la bataille de Mantinée et la mort du Thébain Épaminondas.

Xénophon a écrit cet ouvrage durant toute sa vie. Ainsi les deux premiers livres dates d'entre 403 et 402 avant J-C, alors que ceux qui relatent les évènement de Mantinée (-362) auraient été écrit en 357/356. Il aurait donc terminé ces deux livres deux ans avant sa mort.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Langues_hell%C3%A9niques

Les langues helléniques forment un ensemble de langues appartenant au groupe centum des langues indo-européennes. Il a pour objet de regrouper la langue grecque et les langues linguistiquement proches. L'appartenance du phrygien aux langues helléniques est pour l'instant hypothétique.

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9publique_hell%C3%A9nique

République hellénique est un terme qui peut désigner trois régimes politiques qu'a connus la Grèce au cours des xixe siècle, xxe siècle et xxie siècle.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gr%C3%A8ce

La Grèce, officiellement la République hellénique, en grec ancien et katharévousa Ἑλλάς /Hellás, en grec démotique Ελλάδα / Elládha et Ελληνική Δημοκρατία / Ellinikí Dhimokratía, est unÉtat d’Europe du Sud, situé dans l'extrême Sud des Balkans. Sa capitale est Athènes.

De plus, 80 % de son territoire est constitué de montagnes dont la plus haute est le mont Olympe avec 2 917 mètres.

Depuis le xixe siècle, deux écoles s’affrontent pour l’écriture de l’histoire de la Grèce : celle d’une continuité de l’hellénisme entre l’antiquité et nos jours, qui prend en compte surtout l’évolution de la langue, et celle d’une différence profonde entre la Grèce classique et la Grèce contemporaine

Préhistoire

Vénus stéatopyge dite « la grosse dame de Saliagos », ParosCyclades,Ve millénaire av. J.‑C.

Quelques sites paléolithiques sont aujourd'hui connus en Grèce. Les traces de présence humaine les plus anciennes ont été découvertes dans une grotte de Petrálona (Πετράλωνα) enChalcidique. L'analyse du crâne de l’Archanthropus europaeus petraloniensis qui y a été découvert a permis d'envisager une datation large allant de 700 000 ans avant le présent (pour un homo erectus petralonensis) à 300 000 ans avant le présent (pour unhomo sapiens petralonensis proche de l'homo rhodesiensis). Cependant, l'hypothèse d'une datation de 100 000 ans avant le présent ne serait pas à exclure17. Des traces datant duXLe millénaire av. J.‑C. ont été retrouvées dans trois grottes de la vallée du Louros qui furent occupées durant le moustérien18.

La grotte de Fránchthi en Argolide a été occupée sans interruption au moins du XXe au IIIe millénaire av. J.-C. quand l'entrée fut obstruée par un éboulement. Elle permet de suivre le passage d'une « société » de chasseurs-cueilleurs nomades à des sédentaires pratiquant l'agriculture (restes d'animaux et de céréales domestiqués)19. Cette transition semble s'être faite vers leVIIe millénaire av. J.‑C. pour l'ensemble de la Grèce actuelle : ÉpireMacédoineÉgée et Crète. Partout, des éléments aux caractéristiques similaires (poteries à figures noires sur fond rouge et formes architecturales arrondies) ont été retrouvés. L'usage des métaux se développa à partir du IIIe millénaire av. J.‑C. entraînant l'entrée de la région dans la protohistoire20.

Protohistoire

La civilisation cycladique a englobé les Cyclades dans une unité culturelle au IIIe millénaire av. J.‑C. pendant l'âge du bronze. Elle est célèbre pour ses idoles de marbre, retrouvées jusqu'au Portugal et à l'embouchure du Danube21. Son influence dans l'espace grec s'est étendue de la Crète à l'Attique22. Son organisation en petites entités politiques, sans pouvoir central étatique, portait en germe celle de la Grèce des siècles suivants23.

La civilisation cycladique est un peu plus ancienne que la civilisation minoenne de Crète qui se développa du xxviiie auxiiie siècle av. J.-C., avec un apogée dans la première moitié du IIe millénaire av. J.‑C. Tirant son nom du nom du roi légendaire Minos, elle a été révélée par l'archéologue anglais Arthur John Evans au début du xxe siècle. Elle est célèbre pour ses palais comme KnossosPhaistos et Malia. Ils sont situés dans les plaines les plus fertiles de l'île, permettant à leurs propriétaires l'accumulation de richesses, notamment agricoles, comme le prouvent les grands magasins de produits agricoles24. Construits avec des briques cuites (innovation), ils n'étaient pas fortifiés car la puissance maritime de cette civilisation semble l'avoir mise à l'abri de la plupart des dangers extérieurs. Ses échanges marchands englobaient la Sicile,Chypre, l'Égypte, l'Asie mineure et la Grèce continentale. D'abord organisée en clans, cette société évolua avec le développement d'une classe marchande.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Helladique

L’Helladique est un terme d'archéologie désignant un ensemble de périodes de la culture de la Grèce continentale à l'âge du bronze (Grèce préclassique), créé comme le pendant des termes « cycladique » désignant la civilisation des Cyclades et « minoen » désignant la civilisation minoenne.

La méthode de datation est principalement fondée sur le style des poteries.

La période se subdivise en :

  • Helladique ancien (HA I, II et III): de 3000 à 2000 ;
  • Helladique moyen (HM I, II et III) : de 2000 à 1650 ;
  • Helladique récent :
 Le terme « hellénistique », inspiré par le verbe grec ἑλληνίζειν / hellênízein : "vivre comme les Grecs"

Lhellénisme (aussi appelé parfois dodécathéisme ou plus souvent néopaganisme hellénique) est la résurgence contemporaine de la religion grecque antique interdite par l'empereur Théodose en 392 et 393. Il s'intègre dans la mouvance du néopaganisme. Il se nomme aussi Hellenismos, nom choisi par l'empereur Julien au ive siècle pour désigner le paganisme gréco-romain face au christianisme, Religion grecque ou paganisme hellénique, parfois Culte des Douze Dieux (de l'Olympe) - en grec Dodekatheismos.

Mouvements hellénistes

Une organisation officielle, YSEE (conseil suprême des Hellènes Gentils), a été créée en juin 1997 à Athènes dans le but de défendre les croyants de cette religion et de faire reconnaître celle-ci à l'échelon international ainsi que les persécutions contre ces croyants à l'époque de l'interdiction de la religion hellène.

Une communauté a été créé en 1999 en Australie. La YSEE est membre de la WCER (congrès mondial des religions ethniques) dont le but est de rassembler les religions polythéistes d'Europe et du reste du monde sur une base sérieuse et refusant les dérives sectaires.

Ellinaïs fondée en 2005 est une organisation religieuse basée à Athènes pour regrouper les polythéistes olympiens de Grèce. Ellinaïs revendique que ses rituels puissent se dérouler sur les sites des anciens sanctuaires olympiens.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ellina%C3%AFs

Ellinaïs (en grec : Ελληναΐς ou ΕΛΛΗΝ.Α.Ι.Σ.), également connue comme l’Association sacrée des fidèles de l’ancienne foi hellénique (Ελλήνων Αρχαιοθρήσκων Ιερόν Σωματείον), est une organisation religieuse basée à Athènespour regrouper les polythéistes olympiens de Grèce. Ellinaïs revendique que ses rituels puissent se dérouler sur les sites des anciens sanctuaires olympiens (ce qui la place en conflit avec l’administration des monuments historiques et avec les syndicats des guides touristiques) et que les mariages, reconnaissances onomastiques et autres cérémonies olympiennes soient officiellement reconnus par l’état-civil, à l’égal des baptêmes et mariages chrétiens. 

File:LogoEllinais.jpg

Logo d’Ellinaïs

Histoire

Dirigée par un conseil d'administration de 34 membres (surtout des universitaires), Ellinaïs a été fondée en 2005 et a reçu de la part de l'État grec sa reconnaissance en tant qu'organisation religieuse, malgré les protestations de l'Église orthodoxe de Grèce. Ellinais entend représenter les croyants restés fidèles aux anciens Dieux de l'Olympe, persécutés durant dix-sept siècles, vivant clandestinement et passés à l'ésoterisme1. À l'époque byzantine, alors que la majorité des Grecs, christianisés, se définissaient comme Romées (Ῥωμαῖoι, c'est-à-dire orthodoxes et sujets de la Romania, nom officiel de l'Empire), seuls les polythéistes se revendiquaient encore comme Έλληνες (Hellènes), et ce nom signifiait païens aux yeux des chrétiens2.

Le 22 janvier 2007, Ellinaïs a décidé de sortir définitivement de la clandestinité en réunissant environ 300 fidèles, vêtus de tuniques et de chitons et gardés par les hoplites du service d'ordre, durant une heure et demie, pour un culte public au temple de Zeus olympien d'Athènes, comportant deshymnes, des danses sacrées et des processions avec des torches. Télévision et médias ont été invités. Les prêtres célébrèrent les noces de Zeus et de Héra3. Les hiérarques de l'Église parlèrent de secte et de mascarade mais le but fut atteint : les polythéistes se firent connaître du grand public et, depuis, Ellinaïs a fait de nombreux adeptes (elle revendique 350 000 fidèles, la police lui en reconnaît entre 15 000 et 20 000)4.

File:Vergilius romanus 234v.jpg

Assemblée des Dieux.

SOLEIL A GAUCHE ET LA LUNE A DROITE,

ET LE HALO !
Illustration du codex Vergilius romanus, folio 234, ve ou vie siècle, Bibliothèque apostolique vaticane

Icône de la Vierge de Kazan, recouverte d'une protection métallique, la riza.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ic%C3%B4ne_(religion)

Œuvres d'Art

Une icône est une œuvre peinte ou sculptée selon une tradition précise, représentant un sujet ou un thème de religion chrétienne, et plus spécifiquement orthodoxe. Sa dimension peut varier de quelques centimètres à plusieurs mètres. On appelle iconographie, l'étude des sujets, des thèmes ou des attributs de cette tradition figurative. Les peintres ne peuvent représenter que des saints. Aussi n'y eut-il jamais de natures mortes. Les personnages sont souvent entourés d'un halo ou Nimbe, communément appelé auréole, le tout sur fond uni. Ils sont empreints de paix.

Les icônes montrent un style déterminé par leur patriarcat d’origine (byzantin, grec, russe, éthiopien, arménien…) et leur école. Ces écoles d'iconographie étaient implantées dans les monastères. 


File:Spiliotissa 95.JPG

Icône religieuse : Constantin Ier et Hélène, fresque du monastère de la Panagia Spiliotissa.

File:Diego Velázquez 012.jpg

Nimbes flamboyants chezVelasquez
Le Couronnement de la Vierge

Image illustrative de l'article Christ Rédempteur

Christ Rédempteur

Période ou style Art sacré contemporain
Type Statue
Architecte Heitor da Silva Costa
 
Paul Landowski
Date de construction 1926-1930
Dimensions 38 m
Protection Monument historique (1973)

Pomnik Chrystusa Króla
Christ the King


ŚwiebodzinPoland
Architectural description
Architect(s) Mirosław Kazimierz Patecki
Architectural type Statue
Groundbreaking 29 September 2006
Specifications
Height (max) 33 metres (108 ft)

http://el.wikipedia.org/wiki/%CE%86%CE%B3%CE%B1%CE%BB%CE%BC%CE%B1_%CF%84%CE%BF%CF%85_%CE%9F%CE%BB%CF%85%CE%BC%CF%80%CE%AF%CE%BF%CF%85_%CE%94%CE%B9%CF%8C%CF%82

Άγαλμα του Ολυμπίου Διός : STATUE DU DIOS OLYMPIQUE

Φανταστική απεικόνιση του Αγάλματος του Ολυμπίου Διός

Φανταστική απεικόνιση του Αγάλματος του Ολυμπίου Διός
Είδος Τέχνης χρυσελεφάντινο άγαλμα: statie chriséléphantine
Έτος κατασκευής γύρω στο 430 π.Χ.
Καλλιτέχνης Φειδίας
Διαστάσεις 13 μέτρα ύψος συν 1,1 μέτρα η βάση
Μουσείο Ναός του Δία στην Ολυμπία / temple de DIA EN OLYMPE

http://fr.wikipedia.org/wiki/Colosse_de_Rhodes

Colosse de Rhodes

 
 
Merveilles du monde
Colosse de Rhodes
Image illustrative de l'article Colosse de Rhodes
Vue d'artiste de 1911 (in Book of Knowledge).
Localisation
Coordonnées 36° 27′ 04″ Nord28° 13′ 40″ Est  
Pays Drapeau de la Grèce Grèce
Ville Rhodes
Construction
Date Vers -292
Durée Environ 66 années
Matériaux principaux Bronze
Constructeur Charès de Lindos
(Grèce hellénistique)
Utilité Monument
Destruction
Date -227
Cause Tremblement de terre
Colosse de Rhodes, imaginé dans une gravure du xvie siècle par Maarten van Heemskerck.

Le Colosse de Rhodes était une statue d'Hélios (le dieu du Soleil), en bronze, dont la hauteur dépassait les trente mètres, œuvre de Charès de Lindos. Souvenir de la résistance victorieuse à Démétrios Ier Poliorcète (-305 à -304), érigée sur l'île de Rhodes vers -292, cette gigantesque effigie fut renversée en -226 par un tremblement de terre. Cassée au niveau des genoux, elle s'effondra et tomba en morceaux. La statue brisée resta sur place jusqu'en 654. Il ne reste plus aujourd'hui la moindre trace du colosse. C'était la sixième des sept merveilles du mondeantique.

SUITE 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site