LIVRE DE LA SAGESSE DE SALOMON ! LA SAGESSE CONTRE L'IDOLÂTRIE! PRINCIPE DE LA FORNICATION ET LA PERTE DE LA VIE

(COMMENTAIRES PERSONNELS : LES IMPIES RETIRèRENT LE LIVRE DE LA SAGESSE DE SALOMON DES ECRITURES DE "L'ANCIEN TESTAMENT", ET MIRENT à SA PLACE "L'ECLESIASTE", UN FOU AVEC DES SENTENCES SANS QUEUE NI TÊTE, QUI PARLE DE TOUT ET DE RIEN, ET SURTOUT AVEC MéPRIS DE LA VIE et HYPER BLASé, ET SI UN PSYCHIATRE L'ENTEND S'EMPRESSERA DE LUI PRESCRIRE DES ANTIDéPRESSEURS, POUR DéPRESSION NERVEUSE GRAVE !!

COMME SI, PARCE QU'UNE PERSONNE S'APPLIQUE à VIVRE AU QUOTIDIEN AVEC SAGESSE, cela lui enlevait la joie de vivre, d'avoir sa famille, d'aimer ses enfants, ses petits enfants, d'être en forme pour lire, marcher, danser, écouter une bonne musique, un bon repas entre amis, rire avec ses amis et comme je dis provoquer l'humour, ne fut-ce que pour le plaisir de rire, etc, bref, tout ce que peut faire une personne saine et en bonne santé ! LA PLUS BELLE CHOSE QUI ME SOIT ARRIVéE DANS MA VIE, EST QUE YAHWEH ME PARLE TOUS LES JOURS, à TOUT MOMENT DEPUIS 23 ANS, ET J'AI EU BEAUCOUP DE MOMENTS DE JOIE IMMENSE DE TOUT CE QU'IL NOUS RéVèLE, parfois mes enfants m'ont peinée, chacun leur tour, MAIS YAHWEH NE M'ABANDONNE JAMAIS, IL VEILLE SUR MOI, JE LE CONSIDèRE COMME UN AMI, MON PROCHE, MON CONFIDENT, MON PèRE SPIRITUEL, LUI ME CONNAÎT ET LUI ME COMPREND !! JE ME SENS AIMéE ET APPRéCIéE PAR LUI ET IL ME DONNE LA FORCE POUR TOUT !

ET LE JUSTE N'A AUCUNE CRAINTE DE MOURIR, CAR IL SAIT QUE YAHWEH L'ATTEND, AINSI QUE LA VIE éTERNELLE ET LA RéSURECTION DES MORTS ! VIVANT OU MORT, LE JUSTE EST CONTENT DE TOUT CE QUE YAHWEH A PRéVU POUR LUI, DANS SON PLAN POUR L'HUMANITé ! LES IMPIES N'ONT PAS CETTE FORCE INTéRIEURE, QUE DONNE L'ÂME QUI EST PROCHE DE YAHWEH !)

13 :10 LE CULTE DES IDOLES.

Mais ils sont bien malheureux et ils mettent leur espérance en des objets sans vie, ceux qui ont appelé dieu DES OUVRAGES DE LA MAIN DES HOMMES, de l'or et de l'argent travaillés avec ar, des figures d'animaux ou une pierre inutile, OUVRAGE D'UNE MAIN ANTIQUE.

11 Voici qu'un bûcheron a coupé un arbre facile à travailler; il en ôte adroitement l'écorce, et, (le) façonnnant avec habilté, il (en) fabrique un meuble utile pour les commodités de la vie.

12 Les déchets de son travail, il les emploie à préparer des aliments pour se rassasier.

13 Quant aux derniers déchets qui ne sont bons à rien, au bois tordu et plein de neouds, il le prend, le taille pour occuper ses loisirs, et, par un travail habile, lui donne une figure : il le fait ressemble à UNE IMAGE D'HOMME.

14 Ou bien il lui donne la forme de quelque vil animal, l'enduit de minium, en recouvre la surface d'une couleur rouge, et couvre d'un enduit toutes les taches.

15 Puis, lui ayant disposé une habitation convenable, il le place contre la muraille et le fixe avec du fer.

16 Il prend bien garde qu'il ne tombe, sachant que (le dieu) ne peut s'aider lui-même, car ce n'est qu'UNE STATUE qui a besoin d'aide.

17 Cependant IL LE PRIE EN FAVEUR DE SES BIENS, DE SES MARIAGES ET DE SES ENFANTS, et il ne rougit pas DE PARLER à ce qui est inanimé.

Il demande la santé à ce qui est sans force, 18 il réclame LA VIE à CE QUI EST MORT, IL IMPLORE LE SECOURS DE CE QUI EST TOUT IGNORANCE, un (heureux) voyage à ce qui ne peut se servir de ses pieds.

19 Pour assurer ses profits, ses entreprises, le succès de son travail, il demande la vigueur à celui dont les mains sont sans aucune vigueur.

14 : 1 En voici un autre qui se dispose à prendre la mer et qui va voyager sur les flots en fureur : il invoque un bois plus fragile encore que le vaisseau qui le porte, 2 car , ce vaisseau, c'est la passion du lucre qui l'a conçu, et c'est une sagesse ingénieuse qui l'a construit.

3 Mais, ô Père, c'est Ta providence qui tient la barre, puisque Tu as ouvert un chemin même dans la mer et une route sûre au milieu des flots,

4 montrant (par là) que Tu peux délivrer de tout péril, afin que même un igorant (de la navigation) pouisse s'embarquer.

Tu ne veux pas que les OEUVRES DE TA SAGESSE restent inutiles; c'est pourquoi les hommes, confiant leur vie à un morceau de bois 5 et traversant les lames sur un radeau, échappent à la mort.

6 ET JADIS, ALORS QUE LES GéANTS ORGUEILLEUX PéRISSAIENT, l'espérance de l'univers échappa sur un RADEAU, et, gouvernée PAR TA MAIN, laissa au monde la semence d'une humanité.

7 Car béni est le bois qui sert à un juste usage.

8 MAIS MAUDITE CETTE OEUVRE HUMAINE, ELLE ET SON AUTEUR : celui-ci parce qu'il l'a faite, celle-là parce qu'étant périssable, elle est appelée dieu : 9 CAR YAHWEH HAIT éGALEMENT L'IMPIE ET SON IMPIéTé,

10 ET L'OEUVRE ET L'OUVRIER SERONT CHÂTIéS ENSEMBLE.

11 C'EST POURQUOI LES IDOLES DES NATIONS SERONT VISITéES, parce que de créatures de Yahweh on a fait

UNE ABOMINATION, un scandale POUR LES ÂMES DES HOMMES, UN PIèGE POUR LES PIEDS DES INSENSéS.

ORIGINE DU CULTE DES IDOLES.

12 L'idée (de faire) DES IDOLES FUT LE PRINCIPE DE LA FORNICATION, ET LEUR INVENTION LA PERTE DE LA VIE.

13 Il n'y avait pas à l'origine et il n'y en aura pas TOUJOURS.

14 C'est la vanité des hommes qui les a introduites dans le monde, et aussi bien LEUR FIN PROCHAINE EST DéCRéTéE.

15 Un père, accablé par un deuil prématuré, a façonné L'IMAGE D'UN FILS QUI LUI A été si tôt enlevé, et cet humain une fois mort, il s'est mis à l'honorer comme un dieu, et il a transmis aux gens de sa maison des MYSTèRES AVEC DES INITIATIONS.

16 Puis, CETTE COUTUME IMPIE, s'affermissant avec le temps, fut observée COMME UN ELOI, et, SUR L'ORDRE DES PRINCES, ON ADORA LES STATUES.

17 Ceux qu'on ne pouvait honorer en face parce qu'ils habitaient au loin, SUR UNE REPRéSENTATION de leur lointaine figure, on façonnait une IMAGE VISIBLE DU ROI à HONORER., afin d'aduler l'absent par cet empressement comme s'il eût été présent.

18 ET CE CULTE S'éTENDIT, ceux qui ne le connaissaient pas étant entraînés par l'ambition de l'artiste.

19 Celui-ci, en effet, désireux de palire au maître puissant, força son art POUR EMBELLIR LE PORTRAIT.

20 ET LA FOULE DES HOMMES, séduite par le charme de L'OEUVRE, regarda comme adorable celui qui naguère était honoré comme un homme.

CONSéQUENCES MORALES ET CHÂTIMENT DE L'IDOLÂTRIE.

21 CE FUT UN PIèGE  POUR LES VIVANTS QUE LES HOMMES, sous l'influence de l'infortune ou de la tyrannie, eussent donné à la pierre ou au bois LE NOM INCOMMUNICABLE.

22 Bientôt ne suffit plus cette erreur dans la notion de ILOHIM; mais, vivant dans cette guerre terrible qu'EST L'IGNORANCE, ILS APPELAIENT PAIX, DE TELS MAUX.

23 Célébrant des cérémonies infanticides, ou des mystères clandestins, ou de frénétiques festins aux RITES éTRANGES, 24 ils n'ont plus gardé DE PUDEUR ni dans (leur) vie, ni dans (leurs) mariages. L'un tue l'autre en embuscade ou l'outrage par adultère.

25 Et on voit pêle-mêle sang et meurtre, vol et dol, corruption et perfidie, désordres et parjure, 26 persécution des gens de bien, oubli des bienfaits, âmes souillées, crimes contre nature, unions irrégulières, adultère et impudicité.

27 CAR LE CULTE DES IDOLES SANS NOM EST LE PRINCIPE, LA CAUSE ET LE COMBLE DE TOUT MAL.

28 (IL COMPORTE) ou divertissements frénétiques, ou prophéties mensongères, ou vies pleines d'injustice, ou parjures faciles.

29 Comme ils mettent leur confiance EN DES IDOLES SANS VIE, ils ne s'attent pas à être inquiétés POUR LEURS PARJURES.

30 Mais un juste châtiment les frappera pour ce double (crime) : parce que, s'attachant AUX IDOLES, ILS ONT SUR YAHWEH DES PENSéES PERVERSES, et parce qu'ils ont fait PAR FOURBERIE DES SERMENTS CONTRE LA JUSTICE, AU MéPRIS DES PLUS SAINTES LOIS.

31 Ce n'est pas LA PUISSANCE DES IDOLES PAR LESQUELLES ILS ONT JURé, c'est le châtiment dû aux pécheurs QUI ATTEINT TOUJOURS LA FAUTE DES IMPIES.

ISRAÏL A EU LE BONHEUR DE NE PAS SUBIR LA SéDUCTION DES IDOLES.

15 : 1 Mais TOI, Ô notre Ilohim, Tu es Bon, Fidèle et Patient, et Tu gouvernes tout avec Miséricorde.

2 Lors même que nous péchons, nous sommes à Toi, car nous connaissons Ta Puissance; mais nous ne voulons pas pécher, car nous savons que nous sommes comptés parmi les Tiens.

3 TE CONNAÎTRE EST LA JUSTICE PARFAITE, ET CONNAÎTR TA POUSSANCE EST LA RACINE DE L'IMMORTALITé.

4 Nous n'avons pas été égarés PAR LES INVENTIONS CORRUPTRICES DES HOMMES, ni par UNE FIGURE barbouillée de diverses couleurs, travail stérile d'un peintre :

5 ce spectacle excite la passion de l'insensé, qui s'éprend pour la forme inanimée D'UNE IMAGE SANS VIE.

6 Passionnés pour le mal et dignes de telles espérances sont aussi bien ceux qui les font que ceux qui les aiment ou les adorent.

LE MODELEUR DE STATUES MéCONNAÎT YAHWEH QUI L'A MODELé.

7 En effet, voici un potier qui pétrit avec effort une terre molle; il façonne chaque vase pour notre usage, et de la même argile, il fait des vases qui sont destinées, les uns à des actions pures, les autres à des emplois tout contraires, sans aucune distinction : à quel usage chacun d'eux devra servir, c'est le potier qui (en) est juge.

8 Ensuite, par un travail impie, de la même argile il modèle UNE FAUSSE DIVINITé, lui qui, naguère fait de terre, retournera bientôt à la terre d'où il a été tiré, quand on lui redemandera l'âme qui lui avait été prêtée.

9 Pourtant il ne s'inquiète pas de ce que ses forces s'épuiseront, ni de ce que sa vie est courte; mais il rivalise avec ceux qui travaillent l'or et l'argent, il imite ceux qui travaillent l'airain et met sa gloire à MODELER DES FAUSSETéS.

10 Son coeur est comme de la cendre, son espérance est plus ville que la terre, et sa vie vaut moins que de l'argile.

11 CAR IL MéCONNAÎT CELU QUI L'A MODELé, QUI LUI A INSPIRé UNE ÂME AGISSANTE ET A INSUFFLé EN LUI UN ESPRIT DE VIE.

12 Il regarde notre existence comme un amusement, la vie comme une foire lucrative; car, disent-ils, "il faut acquérir PAR TOUS LES MOYENS, MÊME MAUVAIS".

13 Car celui-là sait bien qu'il est plus coupable que tous les autres, qui prend de la terre pour façonner des vases fragiles ET DES STATUES.

FOLIE DE L'IDOLÂTRIE.

14 MAIS ils sont tous insensés et plus malheureux que l'âme d'un enfant, les ennemis de ton peuple qui l'oppriment !

15 Car ils ont regardé comme des dieux TOUTES LES IDOLES DES NATIONS, qui ne peuvent user de leurs yeux pour voir, ni de leurs narines pour respirer l'air, ni de leurs oreilles pour entendre, ni des doigts de leurs mains pour toucher, et dont les pieds sont incapables de marcher.

16 C'est, en effet, un homme qui les a faites, et celui à qui on a prêté le souffle qui les a modelées. Il n'est pas d'homme qui puisse modeler un dieu semblable à LUI, 17 car, étant mortel, il fait de ses mains impies UNE OEUVRE MORTE; il est supérieur aux objets qu'il adore :

lui au moins a la vie, et eux ne l'ont jamais eue.

18 Ils rendent un CULTE AUX ANIMAUX LES PLUS ODIEUX, LESQUELS, sous le rapport de la stupidité, sont pires que les autres.

19 On ne peut voir en eux rien de bon qui fasse naître l'affection, comme en des animaux; ils échapperont à LA LOUANGE DE YAHWEH ET à SA BéNéDICTION.

SUITE 



















































Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site